Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / Roc d’Or P.Q. / Roc d’Or / Commentaires

Commentaires sur le paragraphe

Roc d’Or

Roc d'or

Il n’est pas évident de loger des milliers de personnes du jour au lendemain. En 1935, à l’ouverture de la Canadian Malartic Mines en Abitibi, la compagnie offrit des couchettes aux travailleurs célibataires. Quant aux autres, ils construisirent leur demeure aux environs de la mine, sur les terres de la Couronne, et formèrent rapidement ce qu’on allait appeler la ville de Roc d’Or.

Ces « squatteurs » espéraient faire reconnaître leurs droits de propriété. Cependant, le gouvernement ne pouvait installer les services essentiels, comme l’eau et l’électricité, étant donné qu’il n’y avait jamais eu de plan d’urbanisme et que les maisons étaient parsemées ici et là. Il créa donc la ville de Malartic et expulsa tous les habitants de Roc d’Or.

Même si l’endroit avait mérité le surnom de « putainville » en raison des nombreuses maisons closes qui s’y trouvaient, plusieurs habitants s’obstinèrent et ne voulurent pas partir. Finalement, les réticents, ou les gens trop pauvres pour faire déplacer leur maison, virent leur demeure passer sous les bouteurs. Une forêt recouvre désormais ce qui fut autrefois la ville de Roc d’Or.

Commentaires

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés