Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Avide de connaissances ? Jetez un œil aux DVD thématiques.

4
DVD

Sur le pied de guerre
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / L’héritage de Léon Provancher

Rechercher

Vous aimez ce texte ?

Jetez un coup d'oeil à l'émission

L’héritage de Léon Provancher

Visionner la bande annonce Accéder à l'encyclopédie Acheter ou louer


Fleurs

L’abbé Léon Provancher est le premier Canadien français à s’intéresser aux sciences de la nature. Ses recherches sur la faune et la flore québécoises permettent de répertorier un nombre considérable de nouvelles espèces. Au cours de sa vie, ce pionnier publie plusieurs livres et lance sa propre revue scientifique, Le Naturaliste canadien, en 1868.

Complément d’information

Léon Provancher

Homme découvrant un fossile

Léon Provancher naquit en 1820. Dès sa plus tendre enfance, il s’intéressa à la nature et se trouva confronté à plusieurs interrogations. Alors qu’il faisait ses études classiques au Séminaire de Nicolet, Léon Provancher interrogea souvent ses enseignants sur l’environnement et la nature.

Cependant, plusieurs questions restaient sans réponses. Même les livres ne l’aidaient pas tout à fait à faire avancer ses recherches. Cette triste réalité le poussa à trouver lui-même les réponses à ses interrogations.

Durant sa vie, Léon Provancher classa et répertoria des milliers d’espèces. Plus souvent qu’autrement, il s’agissait d’insectes ou de plantes encore inconnus qu’il avait ainsi l’occasion de nommer selon le lieu de la découverte ou en l’honneur d’un ami. Sa collection fut très utile aux scientifiques, puisqu’elle contenait beaucoup de spécimens originaux permettant d’identifier l’espèce pour la première fois.
Pendant la seconde moitié du XIXe siècle, l’abbé Provancher fit des découvertes en sciences de la nature. Ce pionnier est considéré comme le premier Canadien français à s’intéresser autant à ce domaine. Afin de prodiguer son savoir, il fonda la revue Le Naturaliste canadien en 1868.

À sa mort, en 1892, Léon Provancher laissa à la communauté scientifique sa collection de spécimens. Regroupant des milliers d’insectes et de coquillages, répartis dans plusieurs musées et centres de recherche, cet héritage simplifie grandement le travail des chercheurs d’aujourd’hui.

La Société Provancher

Arbustes fleuris

Fondée en 1919, la Société Provancher fut créée en l’honneur du célèbre naturaliste. En plus de promouvoir la sauvegarde de la faune et de la flore, l’organisation à but non lucratif publie deux fois par année la revue Le Naturaliste canadien. Cette association tente de partager sa passion des sciences naturelles avec les lecteurs.

La Maison Léon-Provancher

Groupe d'écoliers

La Maison Léon-Provancher accueille régulièrement des visiteurs ou des groupes d’écoliers qui participent à diverses activités liées aux sciences de la nature. Elle reçoit la visite de plus de 600 groupes scolaires chaque année. L’actuelle maison est une réplique de celle ayant appartenu au naturaliste.

Paragraphes soumis par les internautes

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés