Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Commentaires sur le paragraphe

Les ponts Macquet

Pont Clark

Les Canadiens français traversent les cours d’eau à l’aide de bacs ou de ponts en bois jusqu’à ce qu’une politique de ponts métalliques soit émise au XIXe siècle. Honoré Mercier et son gouvernement souhaitent que des ponts solides relient les terres, afin que le développement de la colonisation ne soit pas freiné par un réseau de transport désuet.

La politique des ponts métalliques prévoit que les municipalités paient l’équivalent des coûts de construction d’une structure de bois pour avoir droit à un pont. Québec s’engage à payer la différence. Ces ponts métalliques peuvent soutenir un poids d’un peu moins de dix tonnes et ils sont conçus pour des carrioles ou des véhicules hippomobiles.

Étant donné que le Québec ne possède pas l’expertise pour concevoir des ponts métalliques, le gouvernement d’Honoré Mercier confie la tâche à Gérard Macquet, un talentueux ingénieur belge. Cet ingénieur directeur introduit dans le paysage québécois les poutres paraboliques et Schwedler, des charpentes de type européen.

Gérard Macquet rejette les techniques nord-américaines de ponts à goupilles. Il fait plutôt confiance aux rivets. Cet ingénieur ne fait pas que concevoir des plans et superviser des équipes de production : il s’impose de la conception à la construction du pont. Macquet est perfectionniste. Il contrôle la réception des matériaux et fait des essais pour tester leur qualité.

Aujourd’hui, six ponts de facture Macquet résistent encore au temps. Trois ponts à poutres paraboliques Macquet, véritables monuments, se trouvent à Saint-Gabriel-de-Valcartier, Howick et Hébertville, alors que deux ponts à poutres Schwedler font partie du paysage de Saint-Raymond et de Saint-Thomas. Un pont à poutres Pratt peut aussi être admiré à Saint-Eugène.

Commentaires

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés