Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Commentaires sur le paragraphe

Les mini centrales privées au Québec

Centrale électrique

Si, en 2002, le gouvernement péquiste s’était en grande partie rétracté sur la question des mini centrales privées, l’arrivée au pouvoir des libéraux remit l’entreprise sur les rails.

Bien qu’il soit difficile d’obtenir la liste exhaustive de toutes les rivières concernées, sept projets seraient présentement sous évaluation ou en voie de développement, entre autres sur les rivières Trois-Pistoles, Magpie et Sault aux Cochons. Aussi, différents sites ont été soumis aux appels d’offres de l’entreprise privée, ceux des rivières Métabetchouane, Sainte-Anne, Shawinigan, Batiscan, Au Tonnerre, Sheldrake, Riverin et Matawin, pour un total estimé de 69 MW.

Le gouvernement ayant choisi de procéder au cas par cas, il renvoie les décisions aux municipalités qui, elles, sont souvent partenaires des projets. Pour cette raison, elles se retrouvent à la fois juge et partie dans le processus décisionnel que plusieurs qualifient de partial.

Le dossier des mini centrales privées s’inscrit dans un contexte beaucoup large, celui où s’affrontent deux nécessités souvent opposées, celle de la préservation des ressources et celle de la consommation énergétique.

Si l’hydroélectricité est considérée comme une énergie propre et, qu’ainsi, elle s’inscrit dans l’esprit du Protocole de Kyoto, il reste que l’aménagement de centrales entraîne des répercussions réelles, que ce soit en regard des terrains inondés, de la contamination au mercure ou de la migration des saumons affectée par les barrages.

Bien sûr, un approvisionnement énergétique suffisant est essentiel. Cependant, avant de prendre d’assaut les rivières encore « sauvages » du Québec, ne devrait-on pas d’abord mettre en place le programme d’efficacité énergétique tant attendu et se pencher sérieusement sur le potentiel des énergies dites alternatives ?

Commentaires

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés