Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Commentaires sur le paragraphe

Le phare d’Eddystone

Phare d'Eddystone

Situé en pleine mer à 22 kilomètres des côtes de Plymouth, en Grande-Bretagne, le phare d’Eddystone est l’un des plus célèbres « enfers », peut-être entre autres parce qu’il fut reconstruit quatre fois.

D’abord érigée en 1698 par Winstanley, un marchand londonien qui avait perdu quelques bateaux dans la Manche, l’excentrique structure de bois dut être rebâtie et consolidée l’année suivante.

En 1703, la pire des tempêtes qu’ait connues l’Angleterre rafla complètement la tour, et Winstanley, qui désirait y séjourner parce qu’il avait entière confiance en sa solidité, ne fut pourtant jamais retrouvé.

Un troisième phare fut construit en 1709, mais il brûla 46 ans plus tard. Le gardien du phare, tentant d’éteindre les flammes qui léchaient le toit, fut empoisonné après avoir malencontreusement avalé du plomb fondu. Il mourut des suites de l’intoxication, et le morceau de plomb découvert par l’autopsie se retrouva dans un musée d’Édimbourg.

Inspiré de la robustesse du chêne et entièrement fait de pierre, le quatrième phare, lui, fut édifié par John Smeaton en 1759. D’une solidité remarquable, il aurait pu tenir longtemps, n’eût été des fondations rocheuses qui se fissuraient peu à peu.

En 1870, on le démonta pièce par pièce pour l’ériger à nouveau à Plymouth, en l’honneur de son instigateur. C’est en 1882 que le cinquième phare d’Eddystone fut bâti.

Encore à ce jour, il surplombe la mer mais, depuis 1982, il a été complètement automatisé.

Commentaires

2010-02-23
Magnifiques pages sur les phares... j'ai toujours été attirée par les phares... sans doute en lisant vos articles, j'ai un souvenir ancien de promenades faites au bord du Saint Laurent avec mes parents... et puis peut-être quelques réminiscences qui viennent de plus loin encore... je ne sais pas... mais ma curiosité e cesse de croître. Merci.
- Corinne Martin

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés