Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / Les dompteurs de fleuve

Rechercher

Vous aimez ce texte ?

Jetez un coup d'oeil à l'émission

Les dompteurs de fleuve

Visionner la bande annonce Accéder à l'encyclopédie Acheter ou louer


Fleuve Saint-Laurent

Le fleuve cache sous ses eaux de magnifiques trésors, mais aussi de nombreux obstacles pour la navigation. C’est pourquoi le métier de pilote existe depuis le XVIIe siècle sur le fleuve Saint-Laurent. Les pilotes actuels, gardiens de la tradition et du savoir, ont beaucoup de respect pour ces pionniers du pilotage.

Les pilotes du fleuve Saint-Laurent

Maison des pilotes du Bas-Saint-Laurent

Le fleuve cache sous ses eaux de magnifiques trésors, mais aussi de nombreux obstacles pour la navigation. C’est pourquoi le métier de pilote existe depuis le XVIIe siècle sur le fleuve Saint-Laurent. Les pilotes guident les capitaines dans les ports ou à travers les eaux dangereuses. Ils empêchent les navires de se fracasser sur les écueils et contribuent à préserver l’environnement.

Les vestiges de la première maison des pilotes du Bas-Saint-Laurent se dressent toujours le long de la route 132, à Pointe à la Loupe. Sur ce promontoire, les pilotes observaient autant la rive sud que la rive nord du fleuve. Grâce au savoir transmis de père en fils et à leur expérience, ces hommes courageux pouvaient établir des cartes marines décrivant la voie maritime depuis l’Île d’Orléans jusqu’à Pointe-des-Monts.

Jusqu’à l’apparition des bouées et des phares au XIXe siècle, le métier de pilote était l’un des plus dangereux. Les eaux du fleuve Saint-Laurent sont piégées. On y compte 84 îles et îlots. Plusieurs pilotes perdirent la vie en essayant de dompter le redoutable fleuve. De nos jours, les pilotes actuels, gardiens de la tradition et du savoir, ont beaucoup de respect pour ces pionniers.

La Maison de la Trinité

Vieux-Québec

En 1805, le gouvernement canadien fonde la Maison de la Trinité de Québec. Cet organisme a pour mandat d’administrer le port, d’émettre les brevets aux pilotes du Saint-Laurent et de s’occuper du mouillage des bouées. La Maison de la Trinité est abolie en 1873 et c’est la Commission du Havre de Québec qui reprend la gestion du port en 1875.

L’endroit le plus dangereux du Saint-Laurent

Bateau à travers le brouillard

Certains affirment que l’endroit le plus dangereux, après le passage de Saint-Roch, est l’entrée du Saguenay, dans le secteur de l’île Rouge, en raison des courants transversaux violents et du brouillard souvent présent.

La voie maritime du Saint-Laurent

Fleuve Saint-Laurent

La voie maritime du Saint-Laurent, dans son acception la plus large, est d’une longueur d’environ 3 700 kilomètres. Elle s’étend de l’océan Atlantique jusqu’à la tête des Grands Lacs. Le fleuve Saint-Laurent fait partie de ce chemin d’eau. Il doit son toponyme à Jacques Cartier, qui a parlé du majestueux fleuve dans ses récits de voyage.

Les découvertes de Jacques Cartier

Jacques Cartier

Jacques Cartier ne trouva pas le passage de l’ouest. Néanmoins, il précisa la cartographie du golfe du Saint-Laurent. Il montra qu’Anticosti est une île. Il découvrit le fleuve Saint-Laurent et distingua ses principaux affluents : le Saguenay, le Saint-Maurice, le Richelieu et l’Outaouais. Sur le chemin du retour, il reconnut le détroit entre l'île du Cap-Breton et Terre-Neuve.

Paragraphes soumis par les internautes

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés