Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Choisissez le coffret DVD qui correspond le mieux à vos intérêts !

4
DVD

Passionnés d’aviation
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / Le village englouti

Rechercher

Vous aimez ce texte ?

Jetez un coup d'oeil à l'émission

Le village englouti

Visionner la bande annonce Accéder à l'encyclopédie Acheter ou louer


Lac Taureau

En plus d’être le paradis des amants de la nature de même qu’un immense réservoir d’eau, le lac Taureau, situé dans la région de Lanaudière, abrite sous ses eaux les vestiges d’un passé insoupçonné, celui du village de Saint-Ignace-du-Lac. Le village est disparu de la carte géographique quand la Shawinigan Water & Power Company a décidé de bâtir un barrage dans la région.

Complément d’information

Saint-Ignace-du-Lac

Vagues

En plus d’être le paradis des amants de la nature de même qu’un immense réservoir d’eau, le lac Taureau, situé dans la région de Lanaudière, est le gardien de nombreux souvenirs. Il abrite sous ses eaux les vestiges d’un passé insoupçonné, celui du village de Saint-Ignace-du-Lac.

Le territoire de Saint-Ignace-du-Lac a été découvert par des explorateurs venus dans la région pour pêcher. Les lacs Ignace et Barré étaient alors reconnus pour la pêche. Un solide pont de terre séparait les deux nappes d’eau. Les premiers colons ont été séduits par cette passe pittoresque et ils ont décidé d’y bâtir leur village.

Les curés Stanislas Laporte et Jean-Baptiste Morin, fervents partisans de la colonisation, ont incité plusieurs colons à s’établir en Haute-Matawinie, en leur transmettant l’espoir d’un avenir prospère. La foi et la persévérance ont donc donné aux défricheurs l’énergie de fonder Saint-Ignace-du-Lac en 1904.

À la même période, des compagnies de pâtes et papiers de la Mauricie réclamaient de plus en plus de l’énergie hydroélectrique. La Shawinigan Water & Power Company projeta donc de construire des réservoirs artificiels, afin de stabiliser les eaux des rivières Saint-Maurice et Matawin. Saint-Ignace-du-Lac fut donc menacé.

En 1931, la population fut contrainte à l’exil. C’est avec peine et désillusion que les résidants de Saint-Ignace-du-Lac quittèrent leur village et une partie d’eux-mêmes. Quelques vestiges de ce village englouti reposent toujours dans les profondeurs du lac.

Alexandre Bellerose

Village de Saint-Michel-des-Saints

Alexandre Bellerose fut le premier colon à se défricher une terre au nord de Saint-Michel-des-Saints. Cet homme déterminé travailla fort avec sa famille, son cheval, sa charrette et une hache pour ouvrir le chemin qui allait mener à son lot. Il prit possession de sa terre en 1877. À cette époque, les colons payaient 60 dollars pour obtenir 100 acres de terre.

Paragraphes soumis par les internautes

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés