Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / Le prince de Piastrebaie / Johan Beetz / Commentaires

Commentaires sur le paragraphe

Johan Beetz

Paysage

Le 19 août 1874, Johan Beetz naît à Boortmeerbeek, en Belgique, dans le château d’Oudenhouven. C’est un certain monsieur Warner qui parlera à Beetz du Canada et lui donnera envie d’y commencer une nouvelle vie. En 1897, Johan Beetz quitte la Belgique et sa famille aristocratique pour aller vivre à Piastrebaie sur la Côte-Nord. Il tombe amoureux du petit village et de ses habitants. Le jeune Belge se fait alors construire une immense maison lui rappelant le château de son enfance.

Johan pratique la chasse, la trappe et la pêche avec les villageois qui le prennent vite en affection. Puis naît un amour : il tombe sous le charme de la jeune postière Adéla Tanguay. Les amoureux se marient à Piastrebaie en 1899 et ils y vivent jusqu’à ce que leurs enfants s’éloignent du village pour poursuivre leurs études.

Johan Beetz devient, un peu malgré lui, le médecin de Piastrebaie. Il est le seul à posséder des livres et des instruments de médecine. En 1918, la grippe espagnole se répand sur la Côte-Nord. Le seul village épargné est Piastrebaie parce que Johan Beetz limite la venue de visiteurs au village, interdit tout débarquement et désinfecte les lettres, journaux et colis postaux.

Le Musée provincial de Québec présentera en 1941, une exposition d’histoire naturelle de Johan Beetz. Une collection ostéologique illustrant l’anatomie de plusieurs animaux, des tableaux graphiques, des animaux empaillés de même que des squelettes remplissent plusieurs salles du musée. Les visiteurs peuvent admirer 2 000 dessins originaux faits à la main. Le premier ministre Adélard Godbout assiste même à l’inauguration de l’exposition.

Johan Beetz invente un procédé de momification qui lui permet de conserver les animaux avec les poils ou les écailles. Il momifie des milliers d’animaux. Un des avantages de ce procédé est que l’animal garde ainsi toutes ses couleurs. La momification se résume en une transformation en momie par dessiccation.

Les amants de la nature se souviennent de cet homme aux talents multiples qui a entre autres fait plusieurs recherches sur la faune et fondé la Société zoologique de Québec. En 1955, les résidants de Piastrebaie rendront hommage à Johan Beetz en changeant le nom de leur village pour celui de Baie-Johan-Beetz.

Commentaires

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés