Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Faites votre choix parmi tous nos DVD thématiques !

4
DVD

Passionnés d’aviation
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série I / La mémoire des lieux

Rechercher

Vous aimez ce texte ?

Jetez un coup d'oeil à l'émission

La mémoire des lieux

Visionner la bande annonce Accéder à l'encyclopédie Acheter ou louer


Victime de la tuberculose

Le sanatorium de la petite municipalité de Lac-Édouard, situé tout près du lac du même nom, a ouvert ses portes au début du XXe siècle afin d’accueillir et soigner les gens atteints de la tuberculose, une maladie qui a tué de nombreuses personnes au Québec jusqu’aux années 50. Des infirmières à la retraite et d’anciens patients se souviennent avec émotion de l’époque à laquelle ils ont travaillé ou séjourné au sanatorium de Lac-Édouard, en Mauricie.

La tuberculose

Microscope

La tuberculose est une maladie contagieuse causée par le bacille de Koch ; s’attaquant principalement aux poumons, elle peut néanmoins s’étendre à tout l’organisme. La tuberculose pulmonaire, appelée « consomption » à l’époque, était autrefois considérée comme une maladie grave pouvant mener à la mort.

De nos jours, la tuberculose est guérissable dans la plupart des cas, grâce non seulement à la médication et au vaccin qui ont été élaborés au cours du siècle dernier, mais aussi aux conditions d’hygiène qui se sont beaucoup améliorées depuis le début du XXe siècle, permettant ainsi à la maladie de régresser.

En effet, il semble que la tuberculose ait commencé à reculer dans de nombreux pays avant la découverte de la streptomycine et du vaccin BCG, simplement parce que les conditions d’hygiène et d’alimentation se sont assainies.

Les symptômes de la tuberculose pulmonaire se caractérisent par de la fatigue, un amaigrissement et, surtout, par une toux prolongée qui peut provoquer des expectorations de sang. Elle peut être contractée en entrant directement en contact avec des gens infectés, par exemple en respirant des particules de la maladie libérées par la toux d’une personne porteuse du virus. La tuberculose s’attaque surtout aux jeunes, et les hommes courent plus de risques d’être atteints que les femmes.

Si la maladie n’est plus aussi répandue au Canada et ailleurs en Occident, elle sévit toujours dans plusieurs pays asiatiques, notamment en Inde et en Chine. Bref, malgré les progrès de la science, la tuberculose existe toujours et continue à tuer des milliers de personnes par année.

Il semble que la propagation du VIH ait engendré la réapparition de la tuberculose, principalement dans les milieux défavorisés en Afrique et en Asie. C’est pour cette raison que l’Organisation mondiale de la santé lutte sans relâche afin de prévenir et de faire reculer la maladie.

Le sanatorium

Infirmière dans un couloir

Un sanatorium était un établissement médical pour les personnes atteintes principalement de tuberculose mais aussi d’autres maladies chroniques. De nombreux sanatoriums ont fait leur apparition au Canada au début du XXe siècle. À cette époque, la tuberculose faisait des ravages parmi les jeunes gens.

Les personnes infectées pouvaient demeurer au sanatorium plusieurs mois, voire plusieurs années, jusqu’à ce qu’elles aillent mieux. L’établissement permettait aussi d’isoler les malades afin d’éviter que la tuberculose ne se propage davantage.

C’est pourquoi les sanatoriums étaient fréquemment situés à la campagne, à l’écart des villes ou des villages, sur une colline. On croyait à l’époque que l’air pur contribuait à la guérison des tuberculeux. Pour cette même raison, la Suisse fut la destination privilégiée par les Européens pour le traitement de ces malades.

Les sanatoriums commencèrent à disparaître les uns après les autres au pays et ailleurs à partir des années 40, époque à laquelle fut découverte la streptomycine, premier antibiotique pouvant traiter la tuberculose avec succès.

Paragraphes soumis par les internautes

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés