Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Commentaires sur le paragraphe

L’affaire Crippen

L'affaire Crippen

Le Dr Hawley Harvey Crippen avait épousé en secondes noces une femme d’origine polonaise du nom de Cora Turner. Cora était une actrice de music-hall plutôt médiocre, dont le nom de scène était « Belle Elmore ». Selon la rumeur, Cora était également une femme autoritaire et volage.

Ses infidélités ne semblaient toutefois pas indisposer le Dr Crippen. Le couple déménagea à Londres vers 1900, où le docteur éprouva bientôt des difficultés financières : ses qualifications médicales n’étaient pas reconnues en Angleterre. La relation entre le Dr Crippen et son épouse se détériora de plus en plus.

Le Dr Crippen commença alors une relation adultère avec sa secrétaire, Ethel Le Neve, et prit bientôt la décision d’éliminer sa femme.

Un soir du mois de janvier 1910, après avoir reçu des amis à dîner, Crippen empoisonna Cora, la démembra et enterra son tronc dans la cave de la maison. Il expliqua la disparition soudaine de sa femme en affirmant qu’elle avait dû partir d’urgence aux États-Unis pour être auprès d’un parent malade. Il finit même par affirmer, de façon boiteuse, que Cora était décédée quelque part en Californie.

Entre temps, la maîtresse de Crippen était venue habiter dans la maison et portait parfois les vêtements ou les bijoux de Cora. Doutant de la sincérité du docteur, les amis de Cora se tournèrent vers Scotland Yard. L’inspecteur en chef, Walter Dew, se rendit à la maison de Crippen pour l’interroger. Quelques années auparavant, Dew avait été parmi les premiers policiers à se présenter sur le lieu du meurtre de la cinquième et dernière victime de l’assassin notoire, Jack l’Éventreur.

Les policiers fouillèrent la maison sans rien trouver, et les explications de Crippen semblèrent satisfaisantes aux yeux de Dew, qui ne le soupçonna pas davantage. Cependant, lorsqu’il revint deux jours plus tard pour régler quelques détails mineurs avec Crippen, l’inspecteur constata que le docteur et sa maîtresse avaient pris la poudre d’escampette.

La maison fut fouillée de fond en comble une seconde fois et les policiers découvrirent les restes de Cora Turner. Un avis de recherche fut émis, et Dew finit par retrouver les fugitifs sur un transatlantique à destination du Canada.

Crippen fut reconnu coupable de meurtre et pendu en Angleterre, le 23 novembre 1910.

Commentaires

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés