Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Choisissez le coffret DVD qui correspond le mieux à vos intérêts !

4
DVD

Femmes de tête
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.
Rechercher

Émission : Kapitai-Kallak, J.E. Bernier

Cette émission contient 4 fiches     Précédent  1  2  3 4   Suivant

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés

Précédent  1  2  3 4   Suivant

Document 3 de 4 en lien avec le thème de l’émission

Le peuple inuit

On appelle Inuits les habitants des régions nordiques de l’Amérique. Les Européens les appelaient autrefois Esquimaux. Toutefois, cette appellation est qualifiée de péjorative de nos jours, puisqu’elle signifie « mangeurs de viande crue ».

On préfère aujourd’hui le mot « Inuit », qui veut dire « peuple ». On compte environ 45 000 de ces habitants nordiques sur le territoire canadien.

Les premiers Inuits à s’installer dans l’Arctique canadien sont arrivés il y a environ 1000 ans. Il est probable qu’ils furent attirés par la richesse des zones de chasse et de pêche de la région.

Plus tard, un peu comme ils firent avec les Amérindiens, les Européens tissèrent des liens avec eux, leur faisant connaître des outils et des objets de toutes sortes, mais également de nouvelles maladies et mauvaises habitudes.

Malgré tous les ennuis qu’ils leur apportaient, les Inuits ne se méfiaient pas vraiment des hommes blancs. En fait, il arrivait que l’un de ceux-ci adopte les coutumes d’un peuple inuit et finisse par s’en faire adopter.

Comme les populations étaient généralement parsemées de part et d’autre en petits groupes, l’arrivée d’un nouvel individu était souvent bien vue, puisqu’elle leur offrait la possibilité d’éviter la consanguinité.

Le rôle de l’homme et de la femme dans un couple inuit était très bien défini. L’homme se chargeait de construire la maison et de ramener la nourriture, pendant que la femme préparait les vêtements et s’occupait des repas.

L’alliance que représentait le mariage était une véritable nécessité pour survivre dans un milieu aussi hostile.

Considérés comme des sujets canadiens qu’à partir de 1925, les Inuits ont toutefois perdu beaucoup en ce qui concerne leur culture et leurs traditions.

Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement s’intéressa un peu à leur situation et leur attribua une part de territoire ainsi que des droits.

Voir l'émission :
Kapitai-Kallak, J.E. Bernier

Photos et vidéos sur la fiche

  • Danseurs inuits
  • Inuit taillant un bloc et faisant un igloo
  • Inuit taillant un bloc et faisant un igloo
  • Igloo la nuit
  • Femme inuite taillant une peau pour faire des vêtements

Haut

Autres fiches sur le même thème

Haut

Commentaires

Texte :
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 

Haut

Achat / Location d’émissions

Sur le site de la série Histoires oubliées, il vous est possible de commander, à partir de notre catalogue, les coffrets des saisons complètes ou encore des DVD thématiques. Des émissions peuvent également être louées ou achetées individuellement via notre site Internet.

Contenu du panier

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés