Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Des coffrets DVD qui traitent de sujets qui vous intéressent.

4
DVD

Faune et flore du Québec
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série IV / Joseph Venne architecte / Le Monument-National / Versions des internautes

Texte original

Le Monument-National

Monument-National

C’est à l’Association (devenue Société) Saint-Jean-Baptiste (SSJB) que l’on doit l’idée de construire un centre communautaire multifonctionnel ayant pour mandat de combler les lacunes en matière d’institutions et de promouvoir la culture canadienne-française.

Inauguré en 1893, le plus ancien théâtre québécois encore en fonction fut conçu par la firme Perrault, Mesnard et Venne. Situé rue Saint-Laurent, frontière symbolique entre les communautés anglophone et francophone, l’édifice de quatre étages, d’un éclectisme inspiré de la Renaissance, intégrait un matériau encore peu utilisé à l’époque : l’acier.

S’y côtoyaient une salle de spectacle, une université populaire, des espaces commerciaux, un musée et l’administration de la SSJB. Dès ses débuts, le Monument-National connut un vif succès : y défileront des personnalités importantes des milieux artistiques, communautaires et politiques.

Si le Monument-National est maintenant reconnu comme une importante salle de spectacle, il ne faudrait pas oublier que, durant la première moitié du XXe siècle, l’édifice a aussi joué le rôle d’une agora : un lieu privilégié pour les débats politiques et les échanges d’idées.

Ses locaux ont accueilli des hommes politiques tels Honoré Mercier, Wilfrid Laurier, Henri Bourassa, Lionel Groulx et Pierre Bourgault. C’est aussi en ses murs que se réunissaient les suffragettes, ces féministes de la première heure, dont faisaient partie Marie Gérin-Lajoie et Idola Saint-Jean.

En plus d’avoir amassé des fonds pour ériger le bâtiment, elles mirent sur pied des groupes d’entraide et des cours destinés aux femmes, et se servirent de cette tribune pour exiger leur droit de vote.

N’hésitez pas à modifier ce paragraphe ! Votre participation à l’Encyclopédie collective est importante.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour modifier le paragraphe.

Les Productions Vic Pelletier se dégagent de toute responsabilité concernant le contenu ajouté par les internautes.

Titre :
Texte:
Nom :
 

Votre adresse de courrier électronique ne sera jamais affichée sur le site ou vendue à une tierce partie.

Courriel :
 
Rechercher

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés