Activer l'ambiance

À visiter

Coffrets DVD

Choisissez le coffret DVD qui correspond le mieux à vos intérêts !

4
DVD

Aventures maritimes
Coffret de 4 DVD
(+ détails) 29,99 $

Histoires oubliées

http://www.histoiresoubliees.ca

Histoires oubliées est une série documentaire qui s'inspire de faits authentiques, d'événements marquants gravés dans notre mémoire collective.

Vous consultez :  
Encyclopédie collective / Série III / Des hommes de pierre

Rechercher

Vous aimez ce texte ?

Jetez un coup d'oeil à l'émission

Des hommes de pierre

Visionner la bande annonce Accéder à l'encyclopédie Acheter ou louer


Blocs de granite

En plein cœur des Laurentides, le village de Rivière-à-Pierre doit sa renommée à son granite. Avec 11 carrières encore exploitées, l’endroit est un des plus importants centres d’extraction de pierres dimensionnelles au Québec. Malgré cela, cette industrie a connu des temps meilleurs, et on se demande si la petite région survivra au passage des années.

Rivière-à-Pierre

Montagne de granite

Le village de Rivière-à-Pierre est situé dans la région de la Capitale nationale, dans la chaîne de montagnes des Laurentides.

Avec plus d’une dizaine de carrières, la région de Rivière-à-Pierre demeure la plus importante au Québec pour ce qu’on appelle l’extraction de pierres dimensionnelles. Son granite a été exporté à travers le monde. La statue de la Liberté, à New York, repose en partie sur le roc de Rivière-à-Pierre.

Les toutes premières pierres extraites des carrières de Rivière-à-Pierre ont servi à diverses constructions dans la capitale. Avec le granite, on fabriquait les bordures des rues et on érigeait la citadelle. Plusieurs de ces édifications sont aujourd’hui considérées comme des sites touristiques intéressants.

L’événement qui fit la renommée du village de Rivière-à-Pierre est, sans contredit, la commande des piliers du pont de Québec. C’est vraiment ce qui donna son essor à cette industrie. Pendant sa construction, en 1907, la partie sud du pont s'écroula et 76 ouvriers trouvèrent la mort. Il fallut deux années complètes pour réparer les dégâts et plus de dix ans pour terminer la construction.

Pour commémorer l’arrivée de Jacques Cartier au pays 400 ans auparavant, on commanda une réplique de la croix de Gaspé, plantée en 1534. Les 32 tonnes de granite qui servirent à l’ériger provenaient de Rivière-à-Pierre. La croix fut dressée à l’aide d’un système de rails et de chevaux révolutionnaire pour l’époque.

Au total, une cinquantaine de carrières furent exploitées depuis la découverte du granite à cet endroit. De nos jours, les choses ont changé : la multitude de petites carrières a fait place aux grandes compagnies, et le roc ne se taille plus à la main, mais à l’aide d’une imposante machinerie. Une chose reste tout de même intacte et solide comme le roc : le souvenir des gens de Rivière-à-Pierre.

L’extraction du granite

Morceau de granite

Depuis les années cinquante, les techniques d’extraction de pierres dimensionnelles se sont beaucoup améliorées. À l’époque, les hommes devaient user de leur imagination afin de trouver des méthodes optimales pour découper et transporter le granite. Aujourd’hui, on utilise principalement des explosifs ou une technique de sciage au câble diamanté.

Avec l’arrivée de la machinerie dans l’industrie du granite, il est plus difficile d’effectuer un travail minutieux. Les machines coupent et sablent la pierre d’une manière plus grossière que ne le faisaient les artisans, et ne peuvent affiner l’œuvre avec précision. Cependant, les engins modernes ont la particularité d’être plus rapides et de faciliter le travail des ouvriers.

La silicose

Ouvrier sablant du granite

La silicose est une maladie pulmonaire causée par l’inhalation de silice, une poussière dégagée par les minéraux. On retrouve cette composante en très grande quantité dans le granite. À une certaine époque, les ouvriers travaillant dans les carrières couraient également le risque de contracter la tuberculose et le cancer du poumon.

La Maison du granit

Centre d'interprétation du granite, Rivière-à-Pierre

La Maison du Granit est un centre d’interprétation qui raconte un siècle d’exploitation minière. Situé à Lac-Drolet, il offre la possibilité aux visiteurs de voir des expositions, d’assister à des démonstrations de taillage de pierre, de faire des visites guidées en autobus ou à pied et d’avoir accès à des services d’animation pour les groupes scolaires.

Paragraphes soumis par les internautes

© PVP interactif / Les Productions Vic Pelletier inc. Tous droits réservés